top of page

Plan d'action pour les maladies rares 2023-2031

Le ministre de la Santé a lancé lundi un Plan d'action pour les maladies rares 2023-2031 dont le financement s’élève à 17,2 millions $. Ce plan vise la sensibilisation du personnel de la santé et l’amélioration de la qualité et de l’accessibilité des soins pour les 700 000 Québécois et Québécoises atteint·e·s de maladies rares.


Selon monsieur Christian Dubé, le plan « vient concrétiser la politique sur les maladies rares présentée l'an dernier, et qui était une première tant au Québec que dans l'ensemble du pays. Avec les actions qu'il présente, ce plan vient changer profondément la qualité de la prise en charge des personnes atteintes de maladies rares et l'accès aux soins, dans une perspective de prévention inégalée jusqu'à maintenant, et sur l'ensemble du territoire québécois ».


La directrice de la recherche au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, directrice du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les maladies neuromusculaires et cotitulaire de la Chaire GPS Cynthia Gagnon, s’est entretenue avec Carolyne Labrie du journal Le Quotidien. Elle a mentionné applaudir cette nouvelle et être plus que prête à participer au déploiement des acquis de la région en maladies rares!




La professeure et chercheure Elise Duchesne et Laura Girard-Cote, physiothérapeute et étudiante à maîtrise dans l'équipe du GRIMN lors d'une séance d'évaluation pour un projet de recherche s’intéressant aux effets de l’entrainement en force chez les femmes atteintes de la DM1. Crédit photo GRIMN.

Commenti


bottom of page